Code de déontologie

 

ARTICLE 1 - Le rapport au consultant

 

Praticien en hypnose ericksonnienne, en PNL (Programmation Neuro Linguistique) et en thérapies brèves, je m’engage à exercer mon art dans le respect total de l’intégrité physique, psychique, spirituelle et morale de la personne qui fait appel à mes services (le consultant).

Je suis à l’écoute du consultant dans le respect de sa liberté de conscience et de ses sentiments personnels. J'exclus toute forme de prosélytisme religieux, politique, sectaire ou autre. J'adapte mon approche, mes explications à chaque bénéficiaire et j'affiche une neutralité bienveillante.

Je n'entérine aucun débordement ou errance (délires émotionnels, substances prohibées, ésotérisme, action à distance…), ni ne provoque, favorise ou réponds à des demandes perverses (prise en charge, dépendance, soumission, idolâtrie, sexualité…), juge ou pose des notions de bien et de mal.

 

ARTICLE 2 - L’information éclairée du consultant

 

J'informe le consultant de ma qualité de praticien en hypnose, en PNL et en thérapie brève. Le cas échéant, je précise que je ne suis pas médecin et ne dispose d’aucun diplôme en médecine ou relevant d’une activité paramédicale.

Je n’utilise aucun terme réservé à l’exercice médical ainsi que toute posture, attitude, vêtement ou sigle laissant supposer une quelconque appartenance au monde médical, je n'en détiens aucun titre officiel.

Je communique au consultant le Code de Déontologie de l’École du Mieux Être, à sa demande. Celle ci est affichée dans mes locaux et figure sur le site de l’école du Mieux Être : www.ecoledumieux-etre.fr

 

ARTICLE 3 - L’intégrité du professionnel

 

Je m’engage à ne pas établir de diagnostic médical, à ne pas interrompre ou modifier un traitement médical, à ne pas prescrire ou conseiller de médicaments ou traitement médical. Je n'oublie pas que ma pratique n’est ni une médecine, ni une idéologie mais un art qui s’inscrit prioritairement dans le domaine de la prévention et du mieux-être,

En cas de demande concernant des prescriptions médicales, j'oriente toujours le consultant vers son médecin traitant, seul habilité à répondre à ce type de questionnement.

J'observe la plus grande transparence vis à vis du consultant quant aux ”projections” éventuelles de celui-ci : reports de responsabilité, toute puissance, attente de miracle. Je ne suis ni prêtre, ni magicien, ni gourou.

J'interviens uniquement dans le cadre du consentement éclairé du consultant.

Je refuse toute intervention dans les cas où l’intérêt du consultant me semble menacé : perte d’autonomie, assujettissement à un groupe ou à un individu, soumission à un objectif qui lui est étranger…

Je me garde de toute attitude à prolonger la relation d’accompagnement et d'aide à mon profit.

Je ne considère jamais que je suis à même de tout régler.

 

 

 

ARTICLE 4 - L’unicité de la relation d’aide

 

Je considère ma pratique comme un art qui implique adaptation et créativité dans la recherche d’un travail unique et adapté, non pas à une demande, mais à chaque personnalité.

 

ARTICLE 5 - La recherche d’une efficacité durable

 

Je ne cherche pas à supprimer un symptôme, mais à agir sur les mécanismes inconscients qui sont

à l’origine d’une ou plusieurs difficultés. Je ne cherche pas un effet immédiat mais une transformation complète, cohérente avec la personne et s’inscrivant dans la durée, en lien avec des objectifs définis au préalable, et partagés conjointement par le consultant et moi même.

 

ARTICLE 6 - L’évolution des connaissances et du savoir-faire

 

Pour le bénéfice de ma pratique, je m’engage à être dans une perspective d’évolution et de remise en cause régulière grâce à des lectures, des recherches, des formations complémentaires dans le champ de l’hypnose ou d’autres techniques favorisant les meilleurs pratiques et la richesse dans l’accompagnement.

 

ARTICLE 7 - Hypnose et spectacle - Image de marque

 

L’hypnose ne sera pas utilisée comme une forme de distraction ou pour la recherche d’un effet extérieur ou spectaculaire.

En particulier, toute participation à des spectacles publics ou ludiques est proscrite.

Je m’engage, à travers ma pratique, mes actions, mes propos et mon comportement en général, à promouvoir une image respectueuse et valorisante de ma profession.

 

ARTICLE 8 - La confidentialité

 

Je m'oblige à respecter une stricte confidentialité sur l’identité et l’intimité du consultant.

Je peux communiquer sur des cas pratiques et sur les résultats obtenus avec l’autorisation écrite du consultant, dans des cas bien particuliers (formations, recherches, par exemple)

En aucun cas je ne diffuserai une information permettant directement ou indirectement l’identification d’un consultant.

 

ARTICLE 9 - La rémunération

 

Mes tarifs sont clairement communiqués au consultant avant la première séance. Ils sont raisonnablement adaptés aux services fournis et à l’environnement.

 

Renaud Estenne - Octobre 2017